Les cinq doigts de la main

Sunday, April 03, 2005

Synthèse du cours...par Stéfanie Laplante

Mes apprentissages

Sur le plan technologique, je réalise que nous avons survolé une variété de logiciels et de programmes utiles. Le fait qu’on puisse réintégrer nos acquis de ce cours plus tard dans des situations d’apprentissage est très intéressant et enrichissant. Maintenant, je me sens plus à l’aise avec des programmes, tels que Microsoft Word, Microsoft Excel, IMovie, Mozilla, etc. En tant qu’étudiante et future étudiante, nous avons beaucoup de travaux à faire en traitement de texte. Je travaille beaucoup avec Microsoft Word. Auparavant, j’avais beaucoup de difficulté à concevoir des notes en bas de page, faire une table des matières et numéroter les pages. Alors que maintenant, je me débrouille relativement bien. J’essaie de me rappeler ce que j’ai appris ou bien je me réfère à mes notes de cours. Lorsque nous devons écrire des travaux de 20 pages, il est très pratique de bien comprendre ce logiciel afin de sauver du temps et de bien structurer le travail écrit. Je pense ici à certaines fonctions, comme celle des différents styles, qui permet de faire automatiquement le style d’écriture que l’on veut pour chaque type de paragraphe : Sous-titre 1, sous-titre 2, etc. J’ai bien apprendre les différentes fonctions qu’on peut manipuler, puisque cela fait un travail plus intéressant à bâtir et donne un résultat beaucoup plus développé. En tant que future enseignante, je pense qu’il est essentiel d’utiliser les TIC avec les élèves afin de les éveiller aux technologies.

De plus, ce cours m’a appris d’autant plus sur le plan pédagogique. J’ai appris que les élèves pouvaient énormément apprendre en utilisant les TIC. L’ordinateur n’est pas le seul moyen pour la recherche d’informations. Cependant, il est important de varier nos méthodes de recherche. Cela encourage peut-être certains enfants dans leurs travaux ou leurs recherches, car la bibliothèque n’est pas nécessairement faite pour tout le monde. On doit tenir compte des différences et de intérêts. Je pense que la variété est très importante dans l’école afin d’encourager le maximum d’élèves possible à travailler et à développer de nouvelles connaissances. En TIC, il n’y a pas seulement Internet qui est utilisé. Il y a pleins de logiciels éducatifs intéressants pour les jeunes, comme Mya. Il y a aussi certains logiciels qui sont gratuits. Les enseignants peuvent user d’originalité et utiliser les TIC afin d’apprendre quelque chose de spécifique aux élèves. De plus, lors de la réalisation de notre cyberquête, on a remarqué que les TIC développaient une certaine autonomie chez certains élèves! Nous avons appris aussi qu’il y a une manière de disposer les tables d’ordinateurs, les chaises afin d’avoir une vue d’ensemble de la classe. Il est important que l’enseignant voit toute la classe peu importe où il se placera dans le local. Finalement, lorsque les élèves naviguent sur Internet, il est important d’avoir un certain contrôle. Il est aussi possible de bloquer certains sites ou de mettre accessibles seulement la liste des sites sélectionnés par l’enseignant.


L’évolution de ma vision de l’intégration des TIC

Tout d’abord, mon intérêt pour les TIC au début de ce cours n’était pas très développé. Je n’ai jamais eu de la facilité à utiliser les logiciels, comme Microsoft Excel ou Microsoft Word. Je ne savais que la base pour faire du traitement de texte. Je savais comment me débrouiller avec Microsoft Power Point étant donné mon utilisation de cet outil pour la réalisation de certaines présentations orales. Les notions que j’ai vues durant ce cours sur Power Point m’étaient assez familières. Cependant, tout ce qui englobait création de pages web et création d’hyperliens me paraissaient comme du « chinois »! Imaginez-vous comment je me suis sentie lorsque j’ai appris que nous allions faire une cyberquête…Au secours! Je prenais des notes, mais je ne comprenais pas plus. J’ai besoin de mettre en pratique mes apprentissages afin de mieux comprendre. Au fil du temps, plus avançait notre cyberquête, j’ai compris de plus en plus. Au départ de notre cyberquête, nous ne savions même pas que nous pouvions augmenter la taille et changer la police et la couleur. Mais, c’est en regardant dans mes notes et en faisant quelques recherches sur Internet, dans des sections sur des créations de pages web, que j’ai compris comment faire. Je pense qu’il est important de se référer aux notes de cours. Dans mon billet du 06-02-05, je disais que j’étais très fière de moi parce que j’ai réussi à faire des hyperliens et la création d’une page web. J’ai remarqué une certaine évolution depuis le début du cours! Dans mon carnet du 03-02-05, j’écris que je me surprenais de plus en plus et qu’au fond, lorsqu'on comprend, c'est intéressant de voir ce qu'on peut faire avec les technologies !

Le cours Intégration des TIC m’a appris à apprivoiser les ordinateurs. Auparavant, je ne me sentais pas à l’aise avec cette technologie. Maintenant, je suis capable de me débrouiller lorsque je me retrouve devant ces petits robots! J’ai découvert de nouvelles choses, mais je suis entièrement consciente qu’il y a beaucoup d’autres notions à apprendre. La technologie se renouvelle chaque jour et ne fait qu’évoluer. C’est pour cette raison qu’il est important de se tenir au courant et d’aller se ressourcer à des conférences comme l’AQUOPS.


Mes objectifs de développement professionnel

Tout d’abord, mon premier objectif de développement professionnel est de développer l’autonomie des élèves en utilisant les TIC. Les élèves ne peuvent plus rester passifs ; ils doivent participer à la construction de leur savoir. L’élève pourra, sans l’aide de son professeur, savoir si la réponse à la question posée est correcte ou fausse grâce à l’ordinateur équipé qui devient un tuteur interactif. C’est ainsi, qu’il va acquérir progressivement une aptitude à l’auto apprentissage. L’apport des TIC est par conséquent bénéfique et présente l’avantage de motiver l’apprenant, de faciliter son assimilation et de faire gagner du temps.

Mon second objectif est de construire des ressources pédagogiques comme une cyberquête. Le projet de la cyberquête est très intéressant à bâtir pour l’enseignant puisqu’il a le contrôle de ce qu’il veut faire apprendre aux élèves en tenant compte des objectifs d’apprentissage. Bref, il peut choisir sa documentation en fonction des objectifs du programme, du niveau de ses élèves et de leurs besoins. Je suis consciente que de monter un projet de ce genre demande beaucoup de temps, mais je pense que l’enseignant peut apprendre et évolué aussi de son côté.

Mon troisième objectif est celui de m’informer sur l’évolution des TIC. Je pense qu’il est essentiel de se ressourcer et de faire des recherches afin de se tenir au courant des technologies. Je pense qu’il est important d’aller à des congrès comme l’AQUOPS afin d’avoir des idées d’activités. Les TIC sont utiles pour l’information et la communication. Alors pourquoi ne pas s’y intéresser et chercher à les comprendre davantage?

0 Comments:

Post a Comment

<< Home